Evaluation intégrée des impacts de changement de contexte sur l’évolution des systèmes de culture et leurs performances

Date de mise à jour : 10 juin 2013

La question de recherche porte sur l’impact de changements de contexte sur les choix stratégiques des exploitants en termes d’activités agricoles (choix de culture, d’itk, de rotation).

Un premier volet de la question est d’évaluer l’évolution des systèmes de culture dans différents types d’exploitations agricoles, sous l’effet du changement climatique et/ou de mesures réglementaires et de cahier des charges (liées en particulier à la protection de l’environnement) et/ou de marché. Un deuxième volet plus méthodologique est celui de l’évaluation, par analyse multicritère, des performances de systèmes de culture innovants. Il s’agit de prendre en compte la multiplicité des objectifs de production de biens et de services, d’identifier des indicateurs spécifiques pour chacun de ces critères et de les évaluer (par simulation) et  d’intégrer des impacts observés à des échelles de temps variables et des échelles d’espace souvent supérieures à la parcelle (en relation avec la résilience) : parcelle, exploitation agricole, territoire.

Enjeux

Du point de vue scientifique, cette thématique analyse, en se basant sur des modèles de systèmes de culture et d’optimisation technique et économique (programmation linéaire) et des indicateurs de performance, la résilience des systèmes de production alimentaires (principalement céréalière) en zone méditerranéenne. En se basant sur des cas d’études, cette thématique se base sur une approche intégrée afin de conceptualiser le problème et de l’analyser selon une approche transdisciplinaire (agronomie vs. économie) et multi-scalaire et multi-échelle (spatiale vs. temporelle) visant une Analyse Intégrée des Systèmes Agricoles (AISA). Concrètement cette thématique s’intéresse aux questions suivantes :

  1. Quelle résilience pour les systèmes agricoles méditerranéens dans un contexte climatique et du marché changeant et incertain ?
  2. le rôle des diversités observées à l’échelle d’un territoire dans la résilience et la durabilité de la production alimentaire ?
  3. Quel type d’indicateurs (économiques, sociaux, environnementaux et nutritionnels) faut-il développer afin d’analyser la durabilité de la production alimentaire et d’établir, autant que possible, des valeurs seuils à ces indicateurs ?

Date de mise à jour : 10 juin 2013

Cookies de suivi acceptés