Séminaire sur l'agroécologie

Pierre-Eric Lauri, chercheur Inra au sein de l'UMR System, animera le prochain séminaire sur l'intensification écologique des systèmes de culture le 6 décembre 2016 de 10h à 12h à l'amphithéâtre d'Agropolis de Montpellier

La conduite des arbres fruitiers reste très marquée par les principes formalisés par les jardiniers des palais royaux autour du 17ème siècle. Cette volonté de ‘contrôler la nature’ s’est accentuée au lendemain de la seconde guerre mondiale avec la dépendance croissante de l’arboriculture aux intrants (eau, azote …) et produits phytopharmaceutiques (insecticides, fongicides, herbicides…).

En prenant pour exemple le pommier, j’illustrerai comment l’évolution concomitante de la législation, des pratiques et de la demande des consommateurs a orienté les programmes de recherche en arboriculture fruitière au cours des trois dernières décennies.

Des travaux spécifiques, originaux sur le plan international, ont notamment été développés pour une  meilleure maitrise de la production en verger et réduire l’incidence des bio-agresseurs.

Au-delà de l’arbre fruitier lui-même, c’est également la vision du verger classique, une seule espèce et le plus souvent une seule variété par parcelle, qui est questionnée.

Des collaborations interdisciplinaires permettent actuellement de concevoir des systèmes agroforestiers afin de conjuguer les services de production (fruit, bois, maraichage…), de support (fixation d’azote…) et de régulation des bio-agresseurs.

Les réflexions et initiatives actuelles, encore au stade expérimental, sont menées en lien avec le monde professionnel. Elles devront nécessairement s’inscrire dans une réflexion plus large sur l’intégration de tels systèmes plurifonctionnels dans les filières de production et la société.

Publiée : 01/12/2016

Cookies de suivi acceptés