TTR

Date de mise à jour : 23 septembre 2015

Transitions, Trajectoires, Résilience - TTR

Le travail du groupe TTR porte sur l’intégration des dynamiques pluriannuelles dans la conception des systèmes de culture et des systèmes de production répondant aux attentes des agriculteurs, des filières et de la société.

Objectif

Pour ce faire le groupe s’attache à :

  • prendre en compte et concevoir des transitions, afin de faciliter l’adoption des systèmes innovants ;
  • identifier des marges de manœuvres assurant une flexibilité nécessaire à l’adaptation des systèmes à des futurs souhaités ou contraints ;
  • analyser la variabilité des performances agronomiques, environnementales et économiques dans un objectif de développement des capacités de résilience des systèmes dans des contextes climatiques et économiques changeants.

Les recherches

Le groupe travaille sur 2 zones géographiques - pourtour méditerranéen et Cameroun – et privilégie 2 types de systèmes - agroforesterie et viticulture.

 Les terrains agroforestiers tropicaux comportent des systèmes de tous âges, permettant une analyse ex-post de la capacité de résilience et de sa construction. Les terrains agroforestiers tempérés conjuguent une approche en temps réel et ex-ante du fait de la relative jeunesse des parcelles disponibles à l’expérimentation (20 ans) et de l’existence d’un modèle de simulation du fonctionnement de ces systèmes. Les travaux en systèmes agroforestiers sont réalisés aujourd’hui essentiellement à l’échelle de la parcelle. Les terrains vigne privilégient une approche en temps réel des transitions. Les travaux qui y sont effectués tendent à conjuguer les dimensions parcellaires et celles de l’exploitation en utilisant la notion d’îlots.

Certains travaux concernent plus particulièrement le système biophysique, d’autres le système technique et décisionnel, d’autres enfin intègrent ces trois composantes en utilisant la notion d’activité à l’échelle de l’exploitation (voire du bassin de production). Par ailleurs, le groupe implique de plus en plus les acteurs dans une démarche de co-conception de systèmes de cultures répondant à leurs attentes.

Les actions de recherche

Les agents de l'équipe

Les étudiants en thèse : Annemarijn Nijmeijer

Date de mise à jour : 23 septembre 2015

Cookies de suivi acceptés